Mar
18
2014

SeoCamp’Us 2014 : quelques retours d’un référenceur

De retour à Rennes, je souhaite vous partager en quelques lignes mes impressions pensées et (faibles) notes des conférences auxquelles j’ai pu assisté durant ce rendez-vous majeur du référencement francophone.

Avant toute chose, un grand merci à mes confères SEO qui se sont attachés, une année encore, à l’excellente organisation de ces 2 jours de conférences sur le search marketing. Toute mes félicitations également aux conférenciers qui sont des acteurs majeurs du seocampus (mention spéciale à AlekSeo pour avoir tenu sa première conférence en français).

 

Logo Seo Campus 2014

Les conférences du SeoCamp’us 2014

Loin de moi l’envie de faire un résumé de chaque conférence que j’ai pu suivre, non non !
Par contre, je vous propose ici les quelques idées principales retenues de ces conférences ou réflexions qu’elles ont pu m’apporter, en essayant de faire référence aux slides de présentations si celles-ci ont été publiées par leurs auteurs.

Jour 1

Discours d’accueil et présentation de l’association SEO Camp 2014

L’association SEO Camp tourne bien depuis des années, mais ce qui ressort de ce discours de lancement et l’annonce d’une éventuelle dissolution de l’association. Mais j’y reviendrai d’ici quelques jours dans un article dédié.

Table ronde « Mythbusters » : réalités et légendes en SEO

Une table ronde très active menée par Neil McCarthy. L’objectif était simple : une série de questions auxquelles les intervenants devaient répondre simplement par un carton vert (réalité) ou rouge (mythe) en expliquant ensuite leurs choix. Je reviendrais également dans un article dédié sur ces questions, mais ce qui est remarquable est d’observer, que hormis pour quelques questions, les intervenants n’étaient pas tous d’accord. Comme quoi, le SEO est une question de point de vue et de concept.

Micro data, rich snippets, schema.org

Yann Sauvageon de Synodiance a présenté ce qui fait parti intégrante du html5 et du web sémantique : les micro-data. C’est également un sujet qui m’intéresse au plus au point car même si cela n’aide pas directement au positionnement cela aide à l’affichage des rich snippets et donc à la compréhension des contenus par les moteurs de recherche.

Hummingbird, le point de vue d’un linguiste

Je n’ai vu que la fin de cette conférence donc certaines choses m’ont probablement échappé mais Sébastien Monnier de Woptimo a tenté de nous faire comprendre l’impact de Google Hummingbird (Google Colibri) et ce qui devait en résulter pour le référencement naturel. Il en ressort que la qualité des contenus en termes de sens et d’apport d’intérêt pour l’internaute font désormais partie intégrante de l’algo de Google.

Les critères constitutifs du webspam

Les frères Peyronnet (Sylvain et Guillaume) ont œuvré pour nous présenter comment une page pouvait être jugée par Google, quels critères la rendait « spammy » aux yeux de Google. Ils démontraient que tout est une question de curseur et qu’en résumé un critère de notation peut tout aussi bien être positif et devenir négatif (et inversement). Leur travail actuel porte justement sur ces aspects de webspam tout en prenant en compte causalité et corrélation. Le résultat, futur, de leur recherche sera probablement une mine d’information pour tout SEO souhaitant comprendre le crawl des moteurs et les éléments à optimiser (en autres informations).

Exploiter efficacement les possibilités de Google+

Bien qu’on me trouve une ressemblance avec Yakamama (aka Mathieu Tournade) c’est bien lui qui a présenté l’outil Google+ et ses atouts éventuels pour le référencement. C’est le réseau social immanquable depuis au moins 2013 en termes de SEO et qui peut influencer aisément les SERPs de personnes de vos cercles. Merci à Yakamama, pour quelques outils de stats pour Google+ (que je présenterai à mon tour, un jour sur ce blog).

50 nuances de SEO sur Yandex

Yandex, le fameux moteur de recherche Russe (équivalent de Google) dont je parle régulièrement à mes collègues en prédisant sa future venue sur le marché de l’europe de l’ouest. Alexis Rylko nous a présenté le moteur de recherche, les différentes nuances avec Google en terme de SEO,

Le bêtisier du SEO

Ok, mettre Paul (SeoBlackOut) et Simon (Yakamo) devant une assemblée de SEO, on aurait pas du 😀 On aime toujours le franc-parler de Paul et Simon en pingouin c’était en tout cas une conférence légère et parfaite pour terminer cette journée riche en connaissance.

mediaveille-seocampus2014

Jour 2

Analyse logs + crawl

Cette conférence a eu pour but de présenter à chacun le rôle d’un outil de crawl et ce qu’on pouvait tirer comme informations des logs d’un site internet. L’accent a surtout été mis sur la présentation graphique de telles données, présentations graphiques que l’on retrouve dans l’outil Botify.

10 stratégie de netlinking à tester en 2014

Je ne m’attendais à rien avec cette conférence, non pas pour critiquer Olivier Andrieu qui a su encore une fois s’adresser à une public hétérogène (car rappelons-le , le seocampus n’est pas destiné qu’aux référenceurs, loin de là), mais parce qu’en termes de netlinking les nouveautés ne sont pas légion. Les supports et les éléments de linkbaiting ont été présenté sommairement, quite à rappeler à certains des points oubliés (une piqure de rappel est parfois nécessaire), mais je reste sur ma faim (ou alors je dois me considérer comme un ancien du seo qui n’était pas la cible ^^).

Rentabiliser une agence de référencement

Davantage orienté responsable d’agence, cette conférence présentait le profil d’une agence et les choix que doivent faire les dirigeants pour mener à bien leur entreprise. En listant les problématiques internes, externes, d’organisation, administratives, de RH et même d’adaptation aux projets, Rapahaël Richard a ainsi pu présenter des pistes de stratégies pour la gestion et surtout la rentabilité d’une agence de référencement.

Les missions SEO : celles qui plantent, celles qui réussissent

Laurent Peyrat a voulu mettre en avant les typologies de projets qui ont un potentiel de succès et ceux qui partent avec de sérieuses lacunes. Le concept est simple, dans un projet 3 acteurs sont en jeu : le référenceur, le client, le site web. En fonction du niveau de compétence, connaissance, de potentiel seo, d’attente, de budget, etc. adapté à chacun de ces 3 acteurs, alors un projet peu capoter ou non.

Table ronde du SEO Black Hat

A chaque SEO Camp’Us, les conférences dédiées au SeoBlackHat font fureur, comme d’habitude la salle était pleine et ce fut intéressant non pas de voir des techniques dont nous avons parlé mais d’entendre des SEO labellisé « Black Hat » expliquer qu’ils font le même travail (surtout orienté netlinking et contenu) que tout les autres référenceurs mais avec quelques nuances. Déjà ils le font massivement, mais ont la même problématique que tout le monde : ne pas se prendre une pénalité. Les contenus, même automatisé deviennent de plus en plus propres, le netlinking est certes mille fois plus important il n’en demeure pas que la qualité ou le semblant de qualité est recherché. Leurs explications étaient orienté également sur le fait qu’ils font cela car la demande est là et que la typologie du client (gros, petit, selon le marché) était variée. Enfin les quelques taquets à l’équipe de Google présente au SeoCamp’us a bien sur fait rire l’assemblée mais avait surtout pour objectif de sensibiliser l’auditoire au fait que le SEO Black Hat n’est ni facile, ni la solution unique au référencement.

SEO et journalisme

Terminons avec Nicolas Robineau, qui a présenté une conférence sur le SEO et le journalisme, enfin plutôt sur la relation que doit entretenir un référenceur avec les sites de presse et que ceux-ci peuvent être une source de liens vers vos sites.

Sentiment global du SeoCamp’us 2014

Si vous êtes référenceurs, je persiste dans l’idée que c’est le rendez-vous immanquable de l’année dans la sphère seo francophone. Certes, si vous êtes suffisamment expérimentés vous aurez une impression de légéreté mais l’intérêt ne réside pas dans une conférence d’1H en imaginant que vous apprendrez quelque chose à chacune d’entre elles, non l’intérêt c’est l’ensemble des conférences. Le fait que dans l’ensemble vous y piocherez des idées, des réflexions, des rappels, des bonnes pratiques mais également des échanges très enrichissants avec d’autres experts SEO entre ces conférences ou lors de la soirée d’after. Le OFF est marrant mais également riche en échange, il faut en profiter 😀

google-glass-seofriendlyJ’allais oublié, mais comme vu dans la photo ci-dessus, j’ai également eu l’occasion de tester les Google Glass sur le stand de Synodiance. Bon, sans lunettes le petit écran est un peu flou et en surplus des lunettes c’est un peu lourd 😀 Autrement, il est vrai que l’outil est fantastique, facile d’utilisation, notamment la fonction traduction qui traduit le texte lu réalité augmenté mais je pense que l’outil évoluera grandement avant d’arriver sur le nez de tout le monde (et puis on a un peu l’air con à regarder en l’air quand on parle aux gens :D)

Enfin, c’est avec plaisir de voir que c’est lors du SEOCamp’us que Google a annoncé officiellement le lancement du Google Webmaster Central Blog en version française, ce qui montre 2 choses : Google s’intéresse à la communauté SEO francophone mais que ces 2 jours de conférences ont bel et bien une importance dans le microcosme du search marketing.

Bilans et résumés du SeoCamp’us 2014 par d’autres référenceurs

Car je n’ai pas assisté à l’ensemble des conférences seo et que d’autres personnes de l’assistance ont déjà rédigé d’excellent résumés sur le SeoCamp’Us 2014, je vous invite à lire leurs bilans :

Articles complémentaires

A propos de l'auteur : Antoine Leroux

Antoine Leroux : Consultant SEO à Rennes et chef de projet en référencement naturel pour Mediaveille, agence de référencement à Rennes. Dispense ses conseils et accompagne clients et développeurs dans l'acquisition et l'amélioration d'un trafic qualifié en provenance des moteurs de recherche.

4 Commentaires+ Réagissez !

  • Salut Antoine,

    merci pour ce compte-rendu qui manifestement est plus complet que ce à quoi je m’attendais en début d’article 🙂

    +1 évidemment en ce qui me concerne sur l’importance du OFF dans ce genre d’événement. Je trouve globalement sévère la simple analyse de nombre d’entre nous qui sorte d’une conférence en jurant n’avoir rien appris.

    Sinon une remarque. Pour la conférence des frères Peyronnet, tu écris « tout est une question de curseur et qu’en résumé un critère de notation peut tout aussi bien être positif et devenir positif ». Est-ce une coquille ou ai-je mal compris le sens de ton propos ?

  • Salut Cédric, effectivement, petite coquille je corrige ça de suite 😉

  • Merci Antoine pour ce compte rendu & pour le trackback,

    C’est toujours agréable de pouvoir lire un bon résumé des confs auxquels je n’ai pas pu assister.

    Au plaisir

TrackBack

css.php
Lire plus :
liendedieu[1]
Des ptis liens, des ptis liens, toujours des ptis liens !

"Des liens de seconde classe, des liens de première classe !" Il n'y a que ça de vrai! Le poinçonneur des...

La_boussole_d_or[1]
A la croisée des mondes : la boussole d’or, un film … à ne pas voir

Tout est dans le titre j'hésite même à faire un article pour dire que je suis allé voir ce ......

Fermer