mai
30
2010

Non le référenceur n’est pas un informaticien

Comme évoqué précédemment, le métier de référenceur est encore trop peu connu par le grand public, seuls les professionnels du web et un petit lot de connaisseurs savent de quoi traite le référencement. Lorsque je présente mon métier de chargé de référencement je vous disais qu’il était fréquent que le schéma du “cliqueur fou” était fréquent dans l’esprit de son auditoire, mais lorsque l’on s’adresse à des personnes plus éloignées du web encore que dans mon exemple précédent on se rend compte que me second amalgame auquel les référenceurs sont victimes est le poste d’informaticien.

Du vécu?

Je pourrais vous ressortir le fait que je suis actuellement à la recherche d’un nouvel appartement sur Rennes donc que depuis plusieurs semaines je rencontre des propriétaires, des locataires et qu’au moins 1 fois sur 5 lorsqu’on aborde la thématique métier, je suis considéré comme informaticien. Mais finalement dans ce cas je ne suis pas le seul lésé, voici le schéma:

  1. J’explique que je suis référenceur puis précise que je travaille dans le web
  2. Un rapprochement est fait entre web et informatique dans l’esprit de mon interlocuteur
  3. Je travaille donc dans l’informatique

Allons plus loin:

  1. Je travaille dans l’informatique car j’ai un ordinateur
  2. Tout ceux qui travaillent dans l’informatique ont un ordinateur / Tous ceux ayant un ordinateur sont dans l’informatique
  3. Travailler dans l’informatique c’est être informaticien.

Dans ce schéma malheureusement tout est le monde en prend pour son grade: ingénieur informatique, référenceur,etc…

C’est bien expliqué d’ailleurs dans Wikipedia: Informaticien:

On nommait dans les années 1960-1980 informaticien ou informaticienne une personne exerçant un métier dans l’informatique.

« Informaticien » était donc un terme générique désignant des métiers très éloignés les uns des autres, et propre à une époque on ne les distinguait pas toujours très bien. Le terme reste surtout employé depuis 2000 pour un type de fonction bien déterminé : celui consistant à coordonner et mettre en œuvre le déploiement d’une solution technique.

Un meilleur exemple?

Oh oui j’ai un meilleur exemple, il y a plus d’un an j’ai été questionné sur l’intérêt d’un blog CV pour sa recherche d’emploi, je vous ai d’ailleurs partagé hier ces questions et réponses puisqu’elles n’ont jamais été publiée par la journaliste en question:  » Questions sur le blog cv d’un référenceur « . Finalement un article est paru en relation avec le CV dématérialisé et j’ai simplement était cité. Voici l’article en question que je vous invite à lire :

  • Le CV « dématérialisé » : original ou simplement ridicule ? >>> Article

Rien remarqué ? Et ça :

confirme Antoine Leroux, informaticien.

Et bien sûr le fait que je n’ai jamais écrit ou dit ce que la journaliste m’attribue, relisez donc mes réponses dans mon précédent article^^
Tout ça pour venir au fait que même en expliquant le métier de référenceur et en croyant que l’on se retrouve face à des personnes proche du web on en arrive au point où notre activité se résumé à être informaticien …

Enfin bon le pire serait si tout le monde avait cette image pour définir un informaticien :

Référenceur donc et pas informaticien

Comme le montre la définition de Wikipédia, un référenceur ne peut théoriquement pas être confondu à un référenceur puisque l’objectif du référencement n’est pas de mettre en œuvre des solutions techniques mais bien d’avoir une démarche technique et marketing pour une meilleure approche de la cible. L’objectif du référenceur ou du consultant seo reste avant l’augmentation du trafic et des ventes ou du gain publicitaire et pour ce faire il mettra en œuvre une stratégie passant par une approche de connaissance de l’internaute (habitudes de recherche, mots clés recherchés, …) et une optimisation technique du site comme moyen. En clair les référenceurs sont des marketeux du web avant d’être des informaticiens^^

Questions sur le blog cv d’un référenceur

Plus d’informations sur Questions sur le blog cv d’un référenceur » Antoine Leroux, Référenceur par référenceur

 

Articles complémentaires

A propos de l'auteur : Antoine Leroux

Antoine Leroux : Consultant SEO à Rennes et chef de projet en référencement naturel pour Mediaveille, agence de référencement à Rennes. Dispense ses conseils et accompagne clients et développeurs dans l'acquisition et l'amélioration d'un trafic qualifié en provenance des moteurs de recherche.

22 Commentaires+ Réagissez !

  • Pour ma part j’utilise « consultant web » et je précise ensuite pour les plus curieux.
    Je ne m’embête plus à ce sujet, ce qui me préoccupe plus en lisant ce billet, c’est de savoir quand sera la pendaison de crémaillère. ;)

  • Tu as tenté de placer tellement de fois le terme « référenceur » dans ton texte que tu as écrit des non-sens, comme « référenceur ne peut théoriquement pas être confondu à un référenceur ». Par ailleurs, outre ce petit détail de forme, tu omets l’essentiel : quelle vulgarisation proposes-tu à ce métier. Moi, je parlerais de « chargé de marketing en ligne » (donc informaticien, hi hi) ou encore de « chargé de communication », voire même « communiquant » ou encore « chargé de relations publiques » ou carrément « attaché de presse ».

    Enfin bref, de toutes façons, c’est bien connu : un référenceur est un informaticien. Bâh oui, il utilise un ordinateur ! Hi hi hi !

  • De mon coté, quand je dis que je suis gérant d’une agence web, on ne comprend pas, alors je tente « agence de communication », mais les gens pensent à des créatifs qui sniff comme dans 99 francs…

    Mais en même temps je trouve la confusion compréhensible, même pour un référenceur, qui devrait plus être regroupé du coté commercial que du coté technique. Car référenceur ou développeur Java, c’est pareil : ça a un niveau de connaissance de l’outil informatique et des enjeux de l’internet beaucoup plus poussé que la plupart des gens. Donc hop, on se met tous dans un sac, et on marque « Informaticiens » dessus !

  • Bonjour, bonjour,
    Eh bien! On est gâté cette semaine : 2 articles! :-D J’avoue que les gens me réduise souvent à un informaticien. Bon d’accord, je suis développeur à l’origine mais mon métier c’est bien référenceur. Je penses que je vais utiliser la méthode d’Aurélien et dire que je suis consultant web maintenant.
    L’autre image qu’on a, c’est de dire, je travaille dans le Web. Et la on nous réponds : « Ah tu fais du facebook, youtube, twitter & Co. toute la journée ! » :-(

    Et sinon, à part ça? C’est quand que tu nous organise un apéro seo?

  • Sans vouloir faire de troll, et en ayant un avis plus nuancé, je pense qu’un référenceur n’ayant aucune compétence « technique » ne maitrise pas complètement son sujet.

    Hors c’est bel et bien ces compétences techniques qui vous mettent dans la case « informaticien » :)

  • Toi qui es dans l’informatique là… tu pourrais peut-être m’aider. J’ai un problème avec mon ordi, il fait beaucoup d’écrans bleus en ce moment, tu peux jetter un oeil? =D

    * ça c’est le pire *

  • Je suis tellement d’accord avec cet article.
    C’est en effet quelque chose de terrible que d’être incompris par les gens.

    Je suis moi même actuellement en école d’ingénieur informatique et lorsque je parle aux gens ils pensent tout de suite que je nettoie les ordinateurs des gens, change des barrettes de RAM etc…

  • Je crois qu’il n’y a pas de solution. Car même après avoir bien pris le temps d’expliquer, on en revient toujours au point de départ.

    Cela me rappelle qu’une fois, après avoir expliqué en long et en large mon métier, on m’a adressé cette réponse :

    « Ah oui, et bien mon frère il fait comme toi, il est dans les réseaux ».

    Je connaissais son frère, son métier est de câbler des bâtiments en RJ45. Nous sommes bien loin du SEO.

    Maintenant, je ne relève plus, après tout « informaticien » c’est rigolo et cela n’est pas forcément moins précis que « webmaster ».

  • Certes le métier de référenceur est encore très méconnue mais il se dévoile de plus en plus et est beaucoup plus entré dans les moeurs qu’auparavant.

    Peut-être est-ce une fausse idée mais dans mon entourage, beaucoup de mes confrères font désormais appel à des référenceurs en sachant exactement ce qu’ils peuvent leur apporter tandis qu’autrefois, rares étaient les entrepreneurs assez malins pour se soucier d’un quelconque référencement!

  • Pas plus tard que ce weekend :
    – je suis développeur de sites web (pour la faire court, parce que Intégrateur Drupal.. aie)
    – ah ouais ? parce que j’ai eu un virus la semaine derniere…

    On est tous « informaticiens », et ca va durer encore longtemps.

  • Si un jour tu as affaire au pôle emploi (ce que je ne te souhaite pas), tu seras analyste programmeur, comme tout le monde :-)

  • Je pense que de nombreux autre métiers assez nouveaux (dans le web ou autre part d’ailleurs) sont également sujets à ce genre de raccourcis!!!
    Au final, ce n’est pas très grave mais je comprend que ca peut vite devenir agaçant!

  • Vécu également. On pourrait ajouter, qu’en fonction des interlocuteurs on est perçu soit comme un marketeux (par les équipes techniques), soit comme un techos (par les équipes marketing), c’est dans la même veine. Arfff!

  • Au delà de l’article (anecdote) intéressant(e) moi ce qui m’inquiète c’est la méconnaissance de notre métier par le grand public.
    Non pas que je demande une reconnaissance particulière, c’est plus d’un point de vue client.
    Il y a une telle méconnaissance de notre métier et son contenu, que les « pseudos référenceurs charlatans » ont malheureusement encore de beaux jours devant eux.

  • Ha ha m’en fou je suis pas roux :p

  • Bonjour,

    Il y a beaucoup de confusions mais cela reste quand même minime.

    amicalement

  • Mon expérience est que le terme référenceur n’est connu de personne pratiquement. Les gens comprennent que je travaille « dans l’internet » plus que « dans l’informatique ».

    Mais j’arrive au final assez facilement à expliquer son métier par des périphrases : « Tu fais des recherches sur Google des fois ? Eh bien mon métier c’est de faire en sorte que les sites sur lesquels je travaillent apparaissent dans les premiers résultats pour les mots-clés relatifs à leur activité ».

    Viennent ensuite les questions du type « Ah ok justement mon association de pêche à la mouche en milieu desertique a un site et on arrive pas à le trouver dans Google, tu peux regarder ? » :D

  • Moi je vis aux US, pays du marketing… Clairement, meme s’ils comprennent bien le lien avec le marketing, le référencement reste beaucoup trop technique pour la plupart des gens.
    Je passe a coup sur pour la nana qui a la tete plongée dans son ordi 24/24 depuis la maternelle alors que j’ai pas vraiment le look qui va avec! lol

  • Et encore informaticien c’est plutôt sympathique !

    Quand je dis que je travaille avec un ordinateur c’est « ah bah t’es un geek! » Moi qui ne joue pas aux jeux vidéo, qui ne suis pas fan de mangas ou autres chinoiseries du genre..

    Le référenceur n’est pas un geek !
    Gael

  • La confusion peut être faite par des gens qui débutent dans le domaine, je pense. Les personnes initiées au milieu ne feront pas ce genre de confusion, je pense…!

  • Je dis seulement le marketing sur internet, advienne qui pourra!

  • très bien analysé ,on fait plutot du marketing,de la veille,du seo,de la guérilla tactqiue,et bien sur on n’est pas informaticien!;)!

TrackBack

css.php
Lire plus :
annee2008[1]
Bonne Année 2008! (en retard mais bonne année quand même)

Et oui nous sommes en 2008, donc je souhaite à tout les internautes qui lisent mon blog ou qui passent...

frenezik
Frénézik, le son électro en puissance.

Frénézik Dernier post de la nuit(je fatigue) pour vous parler de ce modeste blog, qui je l'espère grandira et se...

Fermer