Oct
7
2008

Oseox succède à Outil-Référencement

Nouveau portail dédié à la création de trafic et au référencement, Oseox débarque aujourd’hui…

Enfin! On l’attendait depuis un petit bout de temps, certains avaient même créé un groupe FaceBook pour l’occasion, personnellement je préférais me terrer parmi les nombreux anonymes qui allaient voir chaque jour si Outil-Référencement n’avait pas de nouveaux articles ( oui j’allais sur le site histoire de vérifier que mon Netvibes ne s’était pas planté^^).

Donc Aurélien Bardon (ancien de la LPCE, il n’a pas fait que ça mais ça vaut le coup de le dire de temps en temps ) nous a donné enfin des signes de vie et malheureusement… Outil-Référencement c’est fini !

Logo d'outil-referencement

Ne soyez pas triste, tout est expliqué sur le blog d’outil-référencement que vous avez tous lu au moins une fois: des soucis avec des commentaires, des soucis avec son annuaire et la hantise de tout référenceur : des soucis avec Google !

Le roi est mort vive le roi !

(enfin le roi … faut pas s’emballer non plus :P)
Donc pour notre bonheur à tous, Outil-Référencement n’est plus alors place à  Oseox – agitateur de trafic. On reprend le 0 de Outil-référencement, on met SEO pour thématiser le site, on ajoute un X non pas pour la thématique porno mais pour ne pas se tromper avec Oseo (établissement public d’aide à la croissance des PME, enfin un truc du style) et voilà un nouveau blog/site dédié au référencement – euh je voulais dire : portail dédié à la création de trafic – dont le nom est très peu concurrentiel (60 résultats dans Google.fr pour « Oseox » à ce jour).

Ce nouveau site reprend des éléments graphiques de feu Outil-Référencement, les habitués s’y retrouveront rapidement mais avec des nouveautés bien sûr ! Un forum, un fil d’actualité, la possibilité de postuler comme auteur, en prime un tutoriel de référencement, bref de quoi se relancer sur le web rapidement ! plus d’explications sur le premier billet: Oseox

Logo d'Oseox

Allez hop! Quittez vite cette page et allez donc sur le blog d’ Oseox – Agitateur de Trafic, changez également vos flux RSS d’outil-réf pour ce nouveau et découvrez la présentation des services de ce portail dédié au trafic.

Bon référencement pour ce nouveau site Aurélien !

Articles complémentaires

A propos de l'auteur : Antoine Leroux

Antoine Leroux : Consultant SEO à Rennes et chef de projet en référencement naturel pour Mediaveille, agence de référencement à Rennes. Dispense ses conseils et accompagne clients et développeurs dans l'acquisition et l'amélioration d'un trafic qualifié en provenance des moteurs de recherche.

11 Commentaires+ Réagissez !

  • Hello Antoine,

    Merci pour cette annonce et les premiers bugs repéré.

    Le SEO dans l’url marque les origines d’Oseox, c’est à dire outil-referencement.com qui était axé Référencement.

    J’ai profité des corrections sur le site pour t’ajouter dans la blogroll du blog.

    Aurélien

    ps: cela fait curieux de mettre oseox.fr dans le champ url et non outil-referencement.com 🙂

  • Un portail pour créer du vent…

    Sans blagues !
    Vous n’en avez pas marre de créer du vent ?
    La meilleure solution pour obtenir des visiteurs c’est de créer du contenu, du tangible, de l’utile. Il y a 30 millions de raisons de créer du tangible : des services, des tutoriels, de l’artistique… et 30 millions de façons : des vidéos, du texte, des images… mais du contenu ! Pas du vent !
    Arrêtez de vous masturber devant des méthodes pour être référencés et produisez à la place, ça en sera meilleur pour tout le monde.

  • hop, dans mon agregateur, en plus ça sonne bien Oseox.fr

  • Mouhaha, c’est un point de vue qui se défend, surtout quand on a pas compris l’intérêt du référencement.

    Du vent, non, on répond à une demande. Tu penses vraiment que les vrais référenceurs sont des débiles? Tu penses vraiment que la création d’un contenu original, varié, intéressant, étoffé et unique n’est pas notre volonté?

    Nous sommes payés par des clients, nous faisons des préconisations techniques, éditoriales, ergonomiques, des conseils en création de contenu, en animation de sites… après à toi de voir et si tu crois qu’on essaie juste de tromper Google tu es loin de la réalité.

    Le but du référencement c’est faire en sorte qu’un site ressorte dans les premières positions des moteurs de recherches et qu’il réponde à une demande pour un trafic de qualité. On sait pertinent qu’il est inutile de faire venir un max de visiteurs si ceux-ci vont se barrer au bout de 20secondes.

    Alors peut-être que toi, monsieur l’anonyme, tu es peut-être à la pointe des technologies de de l’information et de la communication mais évite de t’emballer en proférant des propos dénué de sens et qui sont loin d’être ce que les vrais référenceurs font.

  • Merci pour la news et la présentation, je n’avais pas vu…

  • « loin d’être ce que les vrais référenceurs font. »

    Ah oui… c’est vrai…
    Parce qu’il y a le « vrai » référenceur et le « faux » référenceur.
    Le mauvais référenceur, il apporte du trafic sur des sites qui en veulent sans se casser le cul ; alors que le bon référenceur, lui, il apporte du trafic sur des sites qui en veulent sans se casser le cul.

    « si tu crois qu’on essaie juste de tromper Google tu es loin de la réalité.

    « Le but du référencement c’est faire en sorte qu’un site ressorte dans les premières positions des moteurs de recherches »

    Mouahaha ! Vous êtes-vous lu ?
    Comment oser mettre ces deux phrases l’une à la suite de l’autre ?

    Je ne renie pas que ce que vous appelez votre travail représente une forte valeur ajoutée (donc je me corrige : vous ne vendez pas du vent). Mais admettez-le, votre travail consiste en une imposture de chaque instant. Tous comme les marketeux, les publicitaires, les créateurs de star-ac’, les grosses maisons de disques, les éditions soleils : vous essayez d’enjoliver de la merde afin de la vendre. (Je généralise mais c’est la merde qui a le plus besoin d’être enjolivée et donc le principal client).

  • Bon puisque tu joues à « je reprend point par point ce que tu as dit pour défendre mon avis qui ne changera pas car j’ai raison et j’aurais le dernier mot », je me permet de faire de même.

    « Ah oui… c’est vrai…
    Parce qu’il y a le « vrai » référenceur et le « faux » référenceur.
    Le mauvais référenceur, il apporte du trafic sur des sites qui en veulent sans se casser le cul ; alors que le bon référenceur, lui, il apporte du trafic sur des sites qui en veulent sans se casser le cul. »

    Mouahaha, tu te trouves drôle, tu l’as racontée à tes collègues celle-là ? Soyons sérieux :
    Quand je disais « vrai référenceur» je souhaitais juste différencier les professionnels du métier de ceux qui prétendent faire du référencement, ceux qui inscrivent uniquement dans les annuaires, ceux qui mettent du contenu caché, les agences web qui promettent du référencement sans en avoir les réelles compétences et les arnaqueurs qui au final décrédibilisent une profession qui est loin d’être aussi simple que tu crois le savoir.

    Un référenceur, comme dit dans ma précédente réponde, préconise avant tout et ce sur plusieurs domaines(ergonomie, accessibilité, contenu, technique, rédactionnel, …). On apporte pas du trafic sans faire comprendre au client qu’il ne peut pas se positionner sans contenu et on se « casse le cul » bien plus que tu ne le penses.

    « Mouahaha ! Vous êtes-vous lu ?
    Comment oser mettre ces deux phrases l’une à la suite de l’autre ? »

    A vrai dire non je ne me suis pas relu, mais à quoi bon ? Répondre à un anonyme n’a jamais été ma tasse de thé alors pourquoi je perdrai du temps alors que j’ai du travail qui m’attend ? Par contre, je peux t’affirmer que ça ne me dérange pas de mettre ces deux phrases à la suite.

    Tromper Google c’est lui faire croire que mon contenu est pertinent alors que ce n’est pas les cas
    Faire en sorte qu’un site ressorte dans Google peut se faire sans tromper le moteur : c’est à dire en apportant du contenu véritable en apportant une valeur ajoutée au site et en communiquant à ce propos.
    On travaille pour l’amélioration de la visibilité de l’existant qui si elle intéresse l’internaute alors le trafic sera croissant, sans contenu peu de visibilité, sans visibilité pas de trafic…donc encore une fois : le référencement ce n’est pas de la magie on arrive pas par hasard en tête de Google mais parce qu’il y a eu un travail de fond et de forme.

    Donc oui je peux mettre à la suite ces deux phrases sans soucis.

    « Je ne renie pas que ce que vous appelez votre travail représente une forte valeur ajoutée (donc je me corrige : vous ne vendez pas du vent). »

    Déjà je suis content, tu fais des efforts pour paraître moins obtus, tu t’es repris car on ne vend pas de vent sinon ce domaine ne serait pas aussi intéressant. Pour ce qui est de l’offre de référencement, je ne pense pas que ce soit que la merde a enjolivé loin de là. Le référencement c’est l’apport de trafic par la visibilité du site.

    « Mais admettez-le, votre travail consiste en une imposture de chaque instant. Tous comme les marketeux, les publicitaires, les créateurs de star-ac’, les grosses maisons de disques, les éditions soleils : vous essayez d’enjoliver de la merde afin de la vendre. (Je généralise mais c’est la merde qui a le plus besoin d’être enjolivée et donc le principal client). »

    Et là par contre tu as un soucis, tu généralises alors que c’est loin d’être le cas. Car dans c’est cas là « la merde » c’est :
    Une entreprise qui veut être présente sur son nom et ses domaines d’activité (légitime)
    Un office du tourisme qui veut être présent sur sa ville et ses services
    Une E-boutique qui veut être présent sur les recherches d’achat des internautes
    Un service comme Deezer, original et vraie valeur ajoutée pour l’internaute, qui veut se faire connaître.
    Un site institutionnel qui apporte du contenu et de l’information pertinente pour les internautes mais dont la visibilité n’est pas au rendez-vous.


    Le référencement c’est aider ces sites à se positionner sur les requêtes de leurs cibles.

    Tu as raison en nous comparant à des « marketeux, publicitaires » car le référencement fait parti du web-marketing.

    Nous sommes dans un système économique basé sur la concurrence on ne fait que répondre à cette demande. Alors oui si tu veux tu peux dire que c’est «une imposture de chaque instant » mais là je ne peux rien y faire, on répond à une demande, basée sur l’offre et la demande, Internet est ainsi fait et traduit la réalité du système économique de la vie réelle. Si tu n’es pas content va dans la rue pour te plaindre que la concurrence c’est pas bien.

    Si tu n’es pas content des résultats de tes recherches va te plaindre à Google, ce n’est pas nous qui faisons les règles mais bien lui.

  • Et bien et bien et bien !!!
    Que de chamailleries dans les commentaires !
    Oui, vous l’aurez compris, ce post ne sert à rien ! je sais plus ce que je voulais dire … à si ! c’est bien de critiquer, et c’est encore mieux de l’assumer, monsieur l’anonyme.
    Et sinon j’attends d’autre article moi !

  • Pour ma part, je ne connaissais pas Outil-référencement, j’ai directement découvert OSEOX et je suis devenu fan !

  • Bonjour,

    Le site a maintenant plus d’un an et propose de nombreuses ressources, notamment plus de 200 cours sur l’affiliation, les liens sponsorisés, le ecommerce…

    De nombreux étudiants (français et étrangers) envoient régulièrement des emails de remerciements pour la mise à disposition de ces ressources.

    Bref, tout sauf du vent 🙂

TrackBack

css.php
Lire les articles précédents :
Quand le CV d’un référenceur passe du noir au blanc

Pour le plus grand plaisir de certain je me suis décidé à modifier mon template, ras le bol d’entendre (et...

Fermer