Nov
14
2009

Le référencement tuerai-t-il le linkbaiting ?

Le linkbaiting est un terme anglo-saxon que l’on a vu apparaitre depuis 2006 qui exprime simplement la notion de créer un contenu intéressant qui va permettre de générer de manière spontanée des liens naturels vers celui-ci.

Linkbaiting

Plus je parcoure de blogs plus je me dit que cela est en danger. Le fait de créer un lien vers un contenu qui nous plait est une réaction naturelle sur le web et pourtant depuis que le référencement est devenu populaire voire « tendance » il me semble que cela est de plus en plus remis en cause.

Tout d’abord, le linkbaiting n’est pas mort, la création d’un contenu original et/ou intéressant n’est pas remise en cause et si je pense que le référencement tue le linkbaiting je n’accuse pas les référenceurs d’en être la cause.

Mon avis est que le référencement est devenu pour tout blogueur un point non négligeable mais qui semble accessible à tous et malheureusement certains pensent avant tout au seo avant de faire un blog intéressant.

Nombreux sont les blogs sur la toile dont le seul but est de générer des visites, des clics sur leurs pubs adsenses et de buzzer. Là est une partie du problème, certains arrivent sur le web et pensent que leur site fera un carton du jour au lendemain, ils en oublient alors de créer un contenu original et critique et se suffisent à la répétition d’une actualité, d’un buzz, d’une vidéo sans valeur ajouté. Voilà donc à mon avis la maladie du web. A cela s’ajoute l’impression de devenir influent sur le web dès qu’ils dépassant la centaine de visites par jours. Enfin chaque blogueur à l’impression d’être un référenceur et que pour mettre en avant son contenu (vide car uniquement relais d’un buzz) il faut le référencer… certes mais de la bonne manière ce serait mieux ! Effectivement, là est le second problème : avant même de faire un contenu intéressant ces blogueurs pensent à leur référencement, mais du fait qu’il n’arrivent pas à comprendre que c’est un métier à part entière il font soit n’importe quoi soit n’importe comment mais le plus fréquent est leur volonté d’améliorer leur PR sculpting (sans pour autant connaitre réellement cette notion). Comme ils ont compris que l’objectif est d’être le premier sur l’information, d’avoir un maximum de liens entrants mais également peu de liens sortants certains se permettent alors ne plus donner leurs sources : fini donc les liens spontanés lorsqu’ils s’agit de buzz !: On dirait que lorsqu’un buzz se lance tout ces blogueurs ont été les premiers à le relayer et pourtant on sait tous que ce ne sont pas des enquêteurs, que l’information ne leur est pas tombée dans les mains sans rien demander … mais non pas de sources, pas de liens, pas de relais … tout ça pour la course à la monétisation de leur blog. Enfin, lorsque nous avons un blogueur qui a des potes blogueurs : dans ce cas la majorité des liens qui sortiront de son billet vous dirigeront vers ses amis blogueurs qui à leur tour renverront vers les mêmes amis.

Je ne suis pas étranger à cette pratique, moi-même il m’arrive de ne citer que mes amis dans mes billets, ou des blogueurs que je connais mais dans l’ensemble même si je ne mets pas le lien vers la source originale, je cherche toujours à donner un complément de lecture à mes visiteurs et par la même occasion à faire un lien spontanée vers un contenu que j’ai trouvé pertinent.

En savoir plus sur le linkbaiting: Techniques pour la mise en place d’une stratégie de linkbaiting

Articles complémentaires

A propos de l'auteur : Antoine Leroux

Antoine Leroux : Consultant SEO à Rennes et chef de projet en référencement naturel pour Mediaveille, agence de référencement à Rennes. Dispense ses conseils et accompagne clients et développeurs dans l'acquisition et l'amélioration d'un trafic qualifié en provenance des moteurs de recherche.

9 Commentaires+ Réagissez !

  • Analyse très juste de comportements idiots.
    J’ai des articles de mon blog avec 10 liens externes initiaux 50 liens dofollow dans les commentaires. Ceci ne les pénalise en aucun cas en terme de positionnement.
    Par contre, j’essaie d’avoir un contenu un peu étoffé, et de ce fait,le linkbaiting fonctionne à merveille.

  • Mouais…

    D’un autre côté, on a aussi une certaine lassitude des blogs : ceux-ci sont très nettement moins souvent mis à jour par rapport à l’année dernière et à l’année d’avant.
    Ce qui dénote soit que :
    – Y a une lassitude des auteurs de blogs
    – Facebook avec son internet privé est en train de gagner, mais les contenus apparaissent raremement sur l’internet ouvert
    – Y’a une lassitude du lectorat de blog qui du coup n’est pas motivé à en créer des nouveaux
    – Y’a eu pollution soit par le spam comments, soit par les spams blogs avec des contenus inintéressants créé par des blogs
    – Y’a eu pollution par des marketteux qui croyaient qu’il suffisait de faire un blog pour qu’on parle de ses produits. Mais pire que ça, des blogs conçus par des équipes marketings qui se cachaient derrière une identité fictive
    – Y’a eu saturation des auteurs de blogs hébergés sur certaines plateformes (je vise des copains de la ville rose) dont les « chefs de communautés » n’arrêtent pas de relancer sur les produits qui sont poussés par leurs régies pubs
    – Y’a eu saturation des lecteurs avec les “outils sociaux” que certains ont trop mis sur leurs blogs, accroissant dramatiquement le manque de confort visuel de leur blog
    – Y’a eu un début de lucidité auprès de tous ces friconautes qui croyaient en vivre. Je reste halluciné quand à certaines “rencontres de e-bloggueurs” le nombre de gens qui viennent me voir en me demandant «Et toi, comment tu fais pour vivre de ton blog ?»

    Moi-même j’ai un gros souci : mon blog a 7 ans, et j’ai jamais su si je devais un jour le splitter dans les différents centres d’intérêts que j’ai : développeur d’application, utilisateur du libre, animateur radio, amateur bd.
    Or, il faut bien un contenu régulier pour faire vivre un blog, et je n’ai qu’une vie.

    Je crois qu’on arrive à un tournant des blogs.
    Ce n’est pas forcément la fin, loin de là. Juste que ceux qui démontrent à la fois d’un contenu attrayant, bien écrit, d’une réelle expertise s’en sortiront.

    Un blog va devenir pour certaines personnes une marque. Et je suis fier d’avoir réussi le branding de ma personnalité derrière un pseudo.

  • Je deteste le terme « linkbait » pour lequel je préfère « référencement organique ».
    Sinon, entre le nofollow, URLs shorteners, Facebook et Twitter, il reste bien peu de place pour les liens avec apport de popularité tels que nous l’avons connu.

    A propos du comportement stupide, on ne pourra pas changer le caractère égocentrique et radin de certains.

  • Bonjour,
    Non le référencement ne tue pas le linkbaiting, mais le pénalise fortement car on a de plus en plus tendance à se poser des questions sur les liens externes que l’on fait, alors que l’on ne devrait même pas se poser la question.Un article n’en est que meilleur s’il est complété par des liens vers des articles relatifs pour compléter son propre article, mais cela ne vaut que pour ceux qui font des articles car il y a de plus en plus de blogs où les articles ne sont que des relais de buzz avec un lien vers la source, quand ce n’est pas une copie pure et simple d’un autre article.Donc soyons créatifs et le linkbaiting fonctionnera bien.

  • Dans le mille !
    je rajouterais juste « Pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font » 😀

  • En lisant, une question m’est apparue:
    la citation de la source n’est elle pas obligatoire? je suppose que cela dépend des cas, mais bon ce billet relate bien l effet actuel, se montrer quoi qu il arrive en oubliant les principes de remerciements et autres
    de toute façon tant que GG ne se focalisera pas sur le contenu les dérives continueront

  • En le lisant, je me suis dit juste une chose : c’est tellement vrai !!!

  • « Effectivement, là est le second problème : avant même de faire un contenu intéressant ces blogueurs pensent à leur référencement »

    Depuis ces quelques années que je traine mes guêtres sur le web, il me semble que ce sont ces blogs qui durent le moins longtemps. Le contenu reste Roi et je trouve que le référencement de ces blogs est tellement travaillé qu’il n’y a plus de spontanéité. Or la spontanéité reste elle aussi un gros facteur pour être cité sur d’autres blogs/sites.

  • Personnellement, je n’hésite pas à faire des liens externes sur mes sites et je n’ai jamais été pénalisé dans mon référencement. Bien sûr on peut vouloir tenter de retenir le fameux « page rank » dans ses pages. Je pense que sur le moyen terme c’est scier la branche sur laquelle on est assis. Les gens ne sont pas dupes de ce manque d’ouverture évident.

TrackBack

    css.php
    Lire les articles précédents :
    Pause musicale/vidéo: Evilnine Crooked ft. Aesop Rock

    Avant un prochain article, voici le clip d'EvilNine Crooked feat Aesop Rock, j'espère que l'animation du clip vous fera patienter^^

    Fermer