Référenceur (Antoine Leroux)

L’évangélisation du web, une expression qui me dérange

« Evangéliser le Web 2.0 », « évangélisation du référencement » ce sont des expressions que j’ai entendu récemment et qui me dérangent fortement. Quand je dis récemment je ne vous ment pas: un intervenant du forum Web West Valley où je me suis rendu la semaine dernière avec Médiaveille a utilisé l’expression « C’est à nous d’évangéliser le Web 2.0 auprès des PME […] » et la semaine encore précédente lors du SEOCamp de Nantes l’utilisation a été ainsi faite pour présenter les SEOCamp (citation non précise) « c’est à nous de faire l’évangélisation du référencement ».

Euh… C’est quoi cet effet de style ? Une mode actuelle ? l’envie de se la jouer « IN » et cultivé ? La volonté d’enrichir son vocabulaire pour paraitre plus intelligent sans pour autant modifier le fond de ses propos ?

Car oui il est là le problème, c’est bien beau de vouloir utiliser de nouveaux mots pour illustrer ses propos le domaine du web mais encore faudrait-il de 1) que cela se fasse parce qu’on a un discours qui évolue vraiment. De 2) faire attention à leurs significations et à ce que cela implique pour tous.

Mais déjà que beaucoup de personnes, de professionnels, de particuliers ont du retard avec le vocabulaire que l’on emploie pour illustrer nos métiers du Web et nos activités sur Internet alors utiliser dans ces phrases des mots comme Web 2.0 qui ne veulent rien dire pour certains ( rien de dénigrant ici : demandez à mes parents ce que ça veut dire , il s en savent fichtre rien et surtout s’en moquent !) et des mots comme « Évangélisation » qui ont plusieurs significations (dont une douteuse vis à vis de nos propos) : et hop on a perdu une partie de l’auditoire lambda que l’on souhaitait justement convaincre du bien-fondé d’Internet dans leurs activités.

Je n’ignore pas qu’une des définition du verbe « évangéliser» signifie (au sens figuré)

Faire accepter une doctrine ou une opinion quelconque

Mais rappelez-vous que le sens premier du verbe « évangéliser » est :

Amener par la prédication, par le livre, à accepter la doctrine évangélique.

Et pour ne pas finir idiot je me met en note la signification d’évangélisation de wikipédia :

L’évangélisation est l’acte de porter l’Évangile ou parole du Dieu chrétien aux peuples de la terre

Alors oui bien sûr, l’évangélisation et un mot plus modéré que croisade mais tout de même emprunt d’une forte identité religieuse, et l’évangélisation était également l’objectif des missionnaires : éduquer et faire connaître la parole de l’église.

Ce que j’en sais, bien qu’étant athée (ou agnostique, vu que je n’ai jamais réfléchi profondément sur cette question et que faire un choix comme ça de but en blanc ne me plait pas), c’est que cela n’a pas été aussi rose que cela dans le passé : Les personnes et peuples que l’église voulait évangéliser par le biais de ses missionnaires n’étaient pas tous volontaires loin de là et que le fait de leur faire apprendre les fondements religieux (parfois sans avoir le choix) s’inscrivait dans la logique que ces personnes ne connaissaient rien et que seul la parole divine les sauverait…L’évangélisation ne s’arrête pas uniquement aux missionnaires j’en suis conscient, et les missionnaires n’agissaient pas tous ainsi mais cet exemple est là pour vous montrer que pour certaines personnes comme moi, l’origine religieuse de ce mot peut choquer quand on veut l’adapter à un domaine tel que le Web.

Je veux bien qu’on me reprenne sur ces propos d’explication de l’évangélisation et sur la religion, car n’ayant aucune attirance pour une croyance religieuse quelle qu’elle soit je me trompe peut-être et ces propos peuvent énerver mais là n’est le débat! Ce que je sais par contre et dont je ne démordrais pas c’est tout de même l’origine religieuse de ce mot.

Bref, sans en accuser les différentes religions, je souhaiterais tout de même que l’on arrête d’utiliser ce terme qui pourrait être mal interprété et que l’on pense que l’on fait du prosélytisme (pour continuer dans l’emploi de mot « IN ») :

Pourquoi ne parlerions nous pas plutôt d’action pédagogique, plus faux-cul certes mais tout de même plus agréable à entendre et avec une connotation moins forte et moins religieuse que l’évangélisation.

Car au final les deux phrases que j’utilisais en ce début d’article ; « Evangéliser le Web 2.0 », « évangélisation du référencement » ; n’ont qu’une signification :

Voilà, soyez pédagogue avant tout et arrêtez de vouloir évangéliser le web siouplait^^